2007 Archives départementales du Rhône

Les Archives ont de tous temps constitué un trésor. Dans ses déplacements, le roi les transportait dans un coffre pour ne pas avoir à s’en séparer. Longtemps sous le sceau du secret, les archives s’ouvrent désormais au citoyen. Les lieux qui les reçoivent en tiennent compte, qui mettent à disposition du public une salle de consultation mais aussi des espaces d’exposition et de diffusion. Au sein d’une même entité, coexistent alors deux fonctions de nature radicalement différente. L’une, liée à la conservation et préservation du fonds, qui appelle des lieux hautement sécurisés; l’autre, liée à l’accueil du public. Le projet proposé joue sur la dualité du programme pour en signifier le contenu. Le bâtiment des archives se présente comme un volume unique composé de deux strates horizontales, en parfaite correspondance géométrique. Les archives elles-mêmes sont regroupées dans le volume supérieur qui se lit dans le paysage à la manière d’un coffre monumental. A l’aplomb, les espaces publics ouvrent sur la ville par une double et large transparence. A la compacité des espaces de stockage s’oppose la dilatation et la fluidité des espaces publics. A la massivité de l’inox, soulignée, telle une marqueterie, par les reliefs alternés des cassettes en façade, répond la légèreté cristalline du verre.

Read more