2009 Bureaux Balma-Gramont

Le projet prend appui sur un socle dont l’horizontalité révèle la forte déclivité naturelle du terrain. A l’aplomb de  cette assise massive mais détachés du sol, les corps de bâtiment accueillant les bureaux se déploient sur deux niveaux continus, dans un mouvement  centrifuge depuis le centre de la parcelle, où sont regroupées les installations communes, et se projettent vers l’extérieur, venant chercher sur toutes ses faces les limites du parcellaire  pour y reconstituer de façon elliptique les continuités urbaines réglementaires. Le projet répond ainsi à la nécessité d’organiser de façon rationnelle un programme à très faible densité sur une parcelle au contour distendu. Les vides interstitiels sont travaillés depuis l’extérieur vers l’extérieur pour intégrer au projet le paysage urbain. Parfaitement réglés dans leur géométrie, déjouant en cela l’irrégularité des contours de la parcelle, ils offrent des perspectives composées sur la profondeur de l’îlot.

Read more