1999 Equipement culturel

La singularité du programme tient au rapprochement sur un même site de différentes activités publiques qui jouent en synergie. Le partage du lieu signifie, ici, participation à la dynamique du tout. En réponse à la diversité des usages, le bâti est fractionné en trois blocs denses et  compacts dont les franges tiennent la périphérie du site, générant des failles en cœur d’îlot. Et c’est au travers du vide que se réalise l’attraction entre les pôles. Les blocs sont structurés par le vide. Ils règnent à même hauteur. Une trame court inexorablement sur toutes leurs faces, les reliant virtuellement. Sur rue, la couleur différencie les usages ; verre clair pour la façade de la médiathèque, verre bleu pour la maison de quartier et verre noir pour les studios de répétition. En intérieur d’îlot, le verre devient miroir pour créer, par le biais du reflet,  et par-delà la multiplicité des fragments, un lieu unique de lumière.

Read more