2008 Maison des sciences humaines

A Belval, sur la Terrasse des Hauts Fourneaux, la ville nouvelle s’organise autour des châteaux industriels réinvestis. La terrasse, vaste étendue minérale précisément délimitée, les englobe et constitue le socle identitaire à l’échelle duquel se joue la partition urbaine. Le fractionnement du programme en entités autonomes et l’ordonnancement des parties, à la manière de pions sur un échiquier,  selon les règles génériques d’orthogonalité et de répétitivité, intègre le projet dans le site de telle manière que les contours du parcellaire s’effacent au profit de l’unité du socle. La Maison des Sciences Humaines, par son implantation frontale, signifie son appartenance à la Cité des Sciences dont la Maison du Savoir, en face à face, constitue le centre de gravité.

Read more