1992 Ecole nationale de musique

L’Ecole nationale de musique est implantée sur un parvis, à l’aboutissement de multiples perspectives urbaines. Les principales entités programmatiques sont autonomisées et explicitement données à lire depuis l’extérieur; volumes pleins juxtaposés, aux formes suggestives reliés par des plateaux ouverts sur la ville, qui leur servent de liaison. Ce sont ces lieux de transition, lieux d’attente aussi et de rencontres auxquels est conféré, ici, un véritable statut. Espaces interstitiels, habituellement secondaires, et que le projet s’approprie pour exprimer, au travers de l’animation qui s’y produit, de jour comme de nuit,  la nature même de l’institution.

Read more