2015 Résidence étudiante

Les coûts de construction ne permettent ici aucune surenchère. La mise à disposition d’un capital commun qui constituerait la contrepartie d’une partition serrée des espaces privatifs est alors l’objectif dont le projet tire un parti optimum. Le projet s’inscrit dans la logique d’ilot périmétral caractéristique de la bande centrale du campus où le bâti encadre de vastes cours plantées. Un socle sur double hauteur en souligne le pourtour et réalise les nécessaires interactions urbaines. La compacité des constructions libère le cœur d’ilot, favorisant la mise en synergie des lieux. Le RDC devient le socle actif, fluide des usages partagés. C’est dans cette fluidité que réside le potentiel d’innovation des lieux. L’architecture se joue ici prioritairement sur l’intelligence des enjeux et la clarté des concepts. Elle se jouera, dans un autre temps, sur la précision des implantations et la qualité de la mise en œuvre.

Read more