2017 Centre Sarrailh

Majestueusement situé dans la perspective des jardins de l’Observatoire, à la croisée des boulevards Saint-Michel et Montparnasse, le centre universitaire Sarrailh témoigne de l’ambition placée, au lendemain de la guerre, en la jeunesse étudiante. Cinquante ans ont passé. Le bâtiment a pâti de son succès, certes, mais aussi d’une indifférence au cadre bâti et en la représentativité de la fonction qui semble s’être installée progressivement. Les façades se sont empâtées et ont perdu de leur nervosité. Le hall s’est congestionné; les fluidités et les transparences sont anéanties. Rouvrir le centre Sarrailh sur la ville en libérant le rez-de-chaussée et en rétablissant les connexions avec l’espace public est une priorité. La grande galerie est rétablie dans son intégrité physique. Légèrement en surplomb et dominant le site, elle est magnifiée par la lumière qui la traverse de bout en bout. De larges emmarchements rejoignent la chaussée formant un parvis sur l’espace public. Le dispositif proposé en façade, une double peau en verre de plus de quatre-vingts mètre de long, s’inscrit dans la logique de système tramé et répétitif qui caractérise la construction d’origine. La lecture de la trame est ici renforcée par les partitions répétitives des chambres aux étages. La façade n’est plus une surface lisse où le regard glisse dans la perspective. Elle est le lieu, éminemment attractif, d’une interaction contrôlée entre l’extérieur et l’intérieur.

Read more