2010 Centre Porte Pouchet

La logique dominante, le long du périphérique à Paris, au droit des anciennes fortifications,  reste une logique défensive. Le programme de construction d’ateliers et garages pour la Ville de Paris, associés à un centre de secours, offre l’occasion de  repenser positivement les relations entre Paris intramuros et la banlieue qui lui fait face. Le projet différencie les deux grands types d’espaces constitutifs du programme. Les garages et ateliers sont implantés dans un socle massif, à l’aplomb du terrain de football existant, tandis qu’une mince construction linéaire émerge, le long des voies, en tête de site, qui accueille les services administratifs de la ville et les équipements de la caserne. Les services administratifs sont logés dans les deux premiers niveaux, en contact avec le socle ; les équipements de la caserne, salle-à-manger et dortoirs des pompiers, aux étages supérieurs. Dans l’entre-deux, un vide est ménagé sur la valeur d’un niveau, qui offre sur cette parcelle très exigüe la possibilité d’un espace extérieur protégé, en surplomb du stade et du périphérique. L’aire d’entrainement des pompiers y est implantée. L’ouverture souhaitée prend forme, concrètement, dans l’extériorisation des usages. Le vide de construction ouvre la possibilité de relations entre rives opposées. Afin d’en amplifier le champ,  la sous face du volume en surplomb est traitée en miroir. L’activité du terrain de football se lit, désormais, jusque sur l’autre rive tandis que  par la force du cadrage, le périphérique devient l’élément central, attractif, positif, du dispositif.

Read more