2002 Ecole d’Architecture Paris-Val-de-Seine

« Paris est une bibliothèque que traverse la Seine »

On ne peut s’empêcher de citer Italo Calvino ici, tout près du fleuve, à Masséna. L’Histoire a conservé, finalement, les châteaux magnifiques qui caractérisent sa rive gauche, en amont du centre historique. L’Université s’y est installée, nouveau signe dans la ville. Ricochant d’un château l’autre, elle s’accroche à la grande et puissante Bibliothèque de France et marque la nouvelle destinée de l’est parisien. L’école d’architecture s’inscrit dans cette dynamique en se positionnant délibérément dans une échelle de relations élargie. Elle s’adresse au grand paysage. Le terrain dévolu est calé en contre bas du boulevard Masséna, dans sa courbe, à l’extrême limite du Paris «intra-muros». La halle existante borde le site à l’ouest délimitant, tel un étau, le périmètre d’intervention. Le projet s’affranchit de ces entraves en se rehaussant au niveau du boulevard. D’ici,  le contact s’établit avec la banlieue toute proche. Le corps de bâtiment qui surplombe le socle est orienté vers la Seine. Son échelle joue avec celle des voies, des ponts et des moulins. Dans l’interstice, une large terrasse met en scène le fleuve et ouvre l’école sur la ville. La halle Sudac, dépouillée de sa brique, révèle sa belle structure en croix. Elle abrite le parking, au sol,  et la bibliothèque, nichée tout en haut dans la voute. Le socle du nouveau bâtiment accueille les espaces communs de l’école tandis qu’en superstructure les salles de cours occupent de vastes plateaux libres, en plein ciel, grand ouverts sur Paris ; Paris centre et sa banlieue, le futur Grand Paris.

Read more