2009-2010 Plaine du Var, secteur St-Laurent-du-Var

L’étude plus particulièrement menée par l’équipe Ibos&Vitart se situe à l’estuaire du fleuve, sur un site sensible, à grande visibilité dans le paysage, très symbolique aussi en tant que porte maritime de la Plaine du Var ; site au potentiel important et mal exploité, isolé par les infrastructures routières au nord et que paralyse en son centre l’implantation extensive du centre commercial CAP 3000. Le projet est  basé sur l’analyse des caractéristiques fondamentales du territoire et des  impératifs dictés par le fleuve. Le bâti, concentré, densifié  le long des infrastructures est ajusté de façon quasi organique au relief du terrain, favorisant les continuités urbaines et libérant dans le même temps les emprises nécessaires à l’expansion des eaux. Le périmètre du centre commercial est strictement restreint à la zone constructible. Le parking de surface est ramassé en un parking silo. Sur l’emprise libérée, coté fleuve,  la végétation  déborde les digues existantes pour marquer de son emprise le delta du Var. Le long du CAP 3000, sur sa façade ouest, un mail planté rejoint le pôle multimodal et amorce les conditions d’une large connexion entre le centre-ville et sa façade maritime.  A l’approche du pôle multimodal, le mail est structuré par la densification du bâti. Des commerces et services en rez-de-chaussée en animent le parcours. L’espace libéré sur les terres inondables permet alors d’imaginer une continuité de parcours piéton entre les rives du fleuve et le bord de mer que ponctuent, çà et là, des usages à vocation sportive ou ludique.

Read more