2007-2015 Rives de Seine

Sur la rive Billancourt, dans la courbure du fleuve, face à l’île Seguin, c’est le paysage qui génère la partition urbaine. Deux composantes territoriales s’imposent. Le fleuve, tout d’abord, linéaire, infini, qui découpe le site à l’horizontale; puis l’île elle-même qui, en épousant le cours d’eau, forme un creuset en vis-à-vis du trapèze libéré, induisant des relations transversales de part et d’autre du fleuve. La parcelle en angle de l’opération bénéficie d’une grande visibilité dans le paysage. Le programme comprend 185 logements (270 logements sur l’ensemble du macro lot), une surface commerciale de 5000 m² et un parking public de 660 places. L’opération s’inscrit dans le cadre d’une promotion privée. La surface commerciale occupe la majeure partie du rez-de-chaussée sur un triple niveau. Les logements, en périphérie, sont scindés en trois entités de manière à favoriser les perméabilités visuelles. L’espace libre en cœur d’ilot est traité en pontons; l’un face au fleuve, l’autre face au parc. Ils prolongent dans leurs usages les appartements, offrant à tous le bénéfice de larges terrasses en surplomb sur la ville. Les façades sur Seine respectent la règle générique de continuité urbaine. Elles jouent, ici, à l’échelle du site, linéaires, entièrement vitrées, protégées du soleil par le débord des balcons. La trame répétitive des baies les inscrit dans une logique de dilatation horizontale propre au fleuve. Une deuxième peau, vitrée elle aussi, créé un espace intermédiaire où la libre articulation des parois permet, au gré des saisons, de moduler l’emprise des espaces intérieurs. Les sous faces réfléchissantes des balcons, couplées avec les bandeaux vert d’eau des parements, élargissent le champ visuel et prolongent jusque dans les logements les miroitements du fleuve.

Read more