1994 Notre Dame de la Pentecote

Notre-Dame-de-Pentecôte est un lieu de liberté. Ouverte alentours, elle s’adresse à tous sans discrimination. C’est un lieu de modification du regard où le parcours a un sens, où l’on pratique physiquement le franchissement, la progression, l’ascension, la distanciation. Notre-Dame de la Pentecôte est aussi et avant tout un lieu accueillant, presque familier quoique différent, bien calé dans son environnement, facilement et naturellement accessible. Légèrement en retrait par rapport au parvis de la Défense, l’édifice est rehaussé sur pilotis pour intégrer l’échelle intermédiaire des constructions environnantes. La dissociation du sol permet d’envisager l’intervention  comme une  simple adjonction dans un site accepté en l’état, sans avoir à recourir à une restructuration illusoire des franges incertaines de la dalle. La présence de l’église au niveau du sol est, alors, essentiellement symbolique. La croix est plantée dans un disque d’eau, à même la dalle, protégée par le corps du bâtiment en surplomb ; inversion qui permet d’échapper à la domination des tours environnantes. Le carillon est suspendu. On entre dans l’enceinte en franchissant l’eau. L’ascension marque un temps. La  transformation de la lumière accompagne le mouvement. D’ample et généreuse, elle devient, en approchant du lieu saint, précise, complexe et signifiante. L’espace intérieur est enveloppant et orienté. Le cuivre qui recouvre la façade est ici stabilisé dans sa couleur or. Des vitraux rouges marquent les points cardinaux tandis que la lumière naturelle souligne, en position centrale, la présence de l’autel.

Read more