2000 Siège social de l’OMPI

L’OMPI est le lieu où convergent, grâce à la coopération internationale, toutes les preuves d’innovation et de création dans le monde. Comment en imaginer la représentation sans en limiter l’interprétation? De la création au sens large, il a semblé important d’exprimer tout d’abord le caractère universel et infini. L’OMPI reflètera cet objectif en offrant des lieux peu hiérarchisés, dont l’abstraction dans la définition favorise les approches multiples et la capacité d’évolution dans le temps. Cette attention portée au général trouve sa contrepartie dans une inscription très précise dans le paysage genevois ; courtoisie de l’institution vis-à-vis de la ville qui l’accueille, mais aussi marque de sensibilité à l’environnement, problématique universelle s’il en est. Le terrain alloué présente une double difficulté : une exigüité relative et un désaxement par rapport à l’implantation du bâtiment existant dont il s’agit de réaliser l’extension. Le site, par ailleurs, est arboré. L’été, la végétation est dense au point qu’elle constitue un écrin duquel seul émergent les sommets des constructions alentours. Minimiser l’emprise du bâtiment à venir permet d’en respecter le caractère. Le double cylindre de l’extension de l’OMPI assure ainsi, par sa compacité et sa fluidité, la préservation recherchée de la couverture végétale. La géométrie non orientée règle le raccordement des bâtiments entre eux. Plus largement, elle exprime les notions d’ouverture et d’accueil qui fondent l’institution. L’indifférenciation est ici marque de considération. Le caractère panoramique du bâtiment se répercute en interne, selon la configuration des lieux – plateau paysager ou couronnes successives de bureaux – par la diffusion de la lumière depuis la périphérie vers le centre. La façade est constituée d’une double peau en verre, thermiquement contrôlée. Des miroirs en sous face de dalles intensifient les relations avec l’environnement. La nuit, la verticalité des puits de lumière qui relient les plateaux est soulignée par l’éclairage. Le bâtiment se creuse et se recentre sur son cœur. L’OMPI se décline alors aux couleurs de l’arc en ciel.

Read more